Looking for Something?

Zoom sur Le métier de Community Manager aux USA

Author:

cm-stats

Le blog socialfresh.com a réalisé récemment  une étude sur un nouveau métier en expansion. Un profil qui attire de plus en plus les grandes entreprises qui veulent se faire connaître sur le web et plus particulièrement sur les différents réseaux sociaux, le Community Manager (abréviation #CM pour les habitués). Le nouveau social business a déjà pris de l’avance aux Etats Unis, voici quelques interprétations de l’image accompagnant cet article sur les CM américains :

–      79% des Community Managers sont rattachés à leurs propres entreprises contre 21% qui bossent pour des agences de web marketing spécialisées dans l’e-Réputation.

–      La tache du #CM est confiée aux femmes plus que les hommes

–      New York City est la ville la plus peuplée par les Community Managers aux USA.

–      Le géant Facebook est la plateforme la mieux appréciée pour leurs travaux followé par l’oiseau bleue qui vient en deuxième position

–      64% des #CM travaillent plus que 40 heures par semaine (et 24% qui travaillent plus que 40 heures parmi ces 64%)

–      In fine, le salaire moyen d’un #CM est estimé 57732,77 $ par an.

Un bref aperçu d’un métier qui fera certainement le buzz dans ces quelques années à venir dans le reste du monde. Alors nos conseils pour ceux qui veulent en faire un métier d’avenir : bossez l’anglais, montez un blog et faites attention à ce que vous tweetez et partagez car ça peut nuire à votre réputation.

La Tunisie sera absente au Salon du Livre à Paris ?!

Author:

Salon du Livre à Paris

La Tunisie, nous dit-on, ne pourra pas participer au salon international du livre à Paris qui doit se tenir entre le 22 et 25 mars 2013.

Pourquoi ? Et bien d’après les déclarations de Monsieur Nouri Abid, président de l’Union des éditeurs tunisiens, la préparation d’un pavillon au sein de ce salon nécessite un gros budget qui dépasse les moyens de l’Union.

Une situation vraiment déplorable, qui nécessite un soutien immédiat de nos autorités. Représenter la Tunisie au salon du livre est plus qu’un événement, c’est une fierté, c’est l’une des formes de promotion de notre patrimoine à l’étranger et une source d’estime d’une révolution qui a bouleversé le monde. Un message urgent que nous passons au gouvernement 2.0 et surtout aux ministres Jamel Gamra (ministre du tourisme), Salem Labyedh (ministre de l’éducation) et notamment Othman Jarandi (ministre des affaires étrangères) de faire valoir nos couleurs au salon du livre de Paris, il est encore temps de se rattraper.

En Tunisie, Facebook Tue !

Author:

558019_137821369720820_29309509_n

Véritable information ou intoxication douteuse ? Pas possible de rester zen avec les flux d’informations des pages Facebook tunisiennes quand on s’y abonne. On ne pourra pas s’empêcher de voir défiler par jour quelques centaines de bannières en rouge intitulées « ajel », « mouakkad » ou bien « khatir » … etc, attachées à des dépêches de sources quasiment inconnues et qui sont, dans la majorité des cas, totalement faux !

Facebook est bel et bien l’accusé numéro un du tumulte et des confrontations qui peuvent parfois être sanglantes. Que faire quand on s’aperçoit que c’est la bouffée d’air des assoiffés d’actualités sincères et transparentes puisque jusqu’à présent les médias post-révolution n’ont pas prouvé qu’ils sont dignes de confiance. Alors nos conseils pour les utilisateurs de cette drogue (Facebook) : Ne passez pas trop de temps dessus, cherchez l’information depuis un site officiel, créez vous-même une page Facebook et essayez de faire le maximum pour rapporter une information sincère et dénoncer les intox.