Khalil Trabelsi

Khalil Trabelsi

Community Manager and Producer of Happiness

Les KPI’s à connaître pour mesurer la performance de sa page Facebook

Quelle est la valeur d’un Like ? Quel serait le réel profit d’avoir une page Facebook ? Peut-on convertir les abonnés en des clients fidèles ou potentiels de la marque ? Depuis que les entreprises ont choisi de digitaliser leurs communications et d’investir dans le “Social Media Marketing”, la question du ROI (Return On Investment / Retour sur investissement) est devenue de plus en plus prégnante. En effet, mesurer sa performance sur Facebook est une opération délicate et nécessite des outils performants, souvent payants, pour avoir un reporting clair et détaillé. “Payant” est un terme qui pourrait ne pas trop plaire aux chefs d’entreprises … Pour certains d’entre eux, le fait de se lancer sur la toile et de créer une page Facebook est déjà une activité onéreuse.

Pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de s’octroyer des solutions payantes pour mesurer le succès de leur page Facebook, ce billet d’article leur est destiné ! Le géant des réseaux sociaux met a disposition des administrateurs des pages toute une interface web avec un ensemble de données téléchargeables aux formats XLS ou CSV. Vous pouvez suivre les étapes en dessous pour exporter vos données :

onglet-stats

onglet-stats2

onglet-stats3

On aura essentiellement besoin d’extraire deux éléments essentiels : les données de la page et celles des publications (A vous de choisir la période sur laquelle investiguer).

 

1- Évolution du nombre de fans :

 

Une augmentation du nombre de likes d’une marque sur Facebook ne veut pas forcément dire qu’elle fait d’excellents résultats de vente (pareil en cas de chute). Même si ce chiffre n’est trop représentatif de la performance réelle de l’entreprise, il permet néanmoins d’avoir un aperçu généraliste de la performance de la page.

total-likes

 

 

2- Taux d’engagement de la page :

 

Le nombre de fans à lui seul ne peut pas attester de la qualité du community management. Le vrai et réel indicateur de performance à prendre en considération est le taux d’engagement (de la page mais aussi le taux d’engagement des publications). En fin du compte, un community manager a pour mission de parler et faire parler de la marque, donc, d’engager le maximum de personnes dans les conversations. Ces derniers, Facebook les appelle “Personnes impliquées” (Daily Page Engaged Users) et voici comment il les définit : C’est le Nombre de personnes ayant interagi avec votre Page. L’interaction correspond à n’importe quel clic ou n’importe quelle actualité créée.

Faites très attention de calculer le taux d’engagement de votre page en divisant le nombre de personnes impliquées sur le nombre total des fans ! Ceci peut vous fausser les résultats étant donné que l’Edgerank ne donne plus la possibilité d’atteindre la totalité de vos fans.

Donc la meilleure méthode de calcul pour évaluer l’interaction des personnes qui ont vu le contenu de votre page pendant une période lambda est la suivante :

Taux-d’engagement-de-la-page

Les valeurs du numérateur et du dénominateur existent dans le document “Données de la page”.

 

3- Taux d’engagement de la publication :

 

Plus important que le taux d’engagement de la page, celui des publications témoigne du niveau de réussite de votre stratégie marketing sur Facebook. Nuance : Dans le cas d’un bad buzz, cet indicateur ne reflétera pas “la bonne santé” de votre entreprise, au contraire, et lors d’une analyse plus affinée de vos posts, vous constaterez que ce taux d’engagement est plutôt lié à des commentaires négatifs ou carrément insultants suite des défaillances au niveau de votre discours ou de votre produit.

Facebook définit le taux d’engagement des publications comme suit : Le pourcentage de personnes ayant aimé, commenté, partagé ou cliqué sur votre publication après l’avoir consultée. Mathématiquement, voici comment le calculer :

Taux-d’engagement-des-publications

Les valeurs du numérateur et du dénominateur existent dans le document “Données de la publication”.

N.B : les valeurs des “utilisateurs engagés” de la page ne sont pas les mêmes que celles des utilisateurs engagés par publications.

Et voici ce que ça peut donner pour une période de 30 jours :

engegement-post-excel

 

 

4- Taux d’efficacité des publications :

 

A ne pas confondre avec le taux d’engagement des publications, le taux d’efficacité permet d’évaluer le niveau de l’attractivité de vos posts. Je m’explique encore, cette valeur peut nous indiquer à quel point le post est accrocheur juste par le simple fait de l’avoir vu passer (et non pas après avoir cliqué dessus).

Taux-d'efficacité-des-publications

Les valeurs du numérateur et du dénominateur existent dans le document “Données de la publication”.

 

5- Taux d’interaction de la page :

 

Cet indicateur peut nous donner une idée sur l’intérêt que portent vos fans à votre page Facebook. L’interaction se produit lorsqu’une personne like, commente ou partage votre contenu, mais également quand elle écrit sur votre mur ou laisse un message en privé. Cette formule est calculée de la sorte :

Taux-d'interction-par-mois

Les valeurs du numérateur existent dans le document “Données de la publication” (Sauf pour les messages sur le mur et les Inbox, il faudra les calculer manuellement). La valeur du dénominateur existe dans le document “Données de la page”.

 

6- Taux d’approbation de la page :

 

Le taux d’approbation témoigne de la considération que portent vos fans à votre contenu et par conséquent, vous faire gagner de nouveaux likes. Une chose est sûre : Si votre contenu est de qualité, donc forcément, il engagera plusieurs fans (qui ont liké déjà votre page) mais également vous ramener d’autres nouveaux abonnés. Voici comment calculer cette indicateur :

Taux-d'approbation

Les valeurs du numérateur et du dénominateur existent dans le document “Données de la page”

 

Conclusion

Ces indicateurs vous aideront à constituer un mini tableau de bord pour être vigilant et suivre l’évolution de votre page. Certes, ce n’est pas tout, parce qu’il faudra se munir également d’autres éléments qui ne manquent pas d’importance que ceux que nous avons développé en amont, à savoir : La partie qualitative, celle qui donne plus d’affinité à nos statistiques.

J’essayerai de développer cette partie dans un billet d’article.

indicateurs-de-performance-facebook

Commentaire

comments

Ne Soyez pas passifs ... Laissez un commentaire !

%d bloggers like this: